Si Dieu est souverain, pourquoi prier partie 5

De Livres et Prédications Bibliques.

Aller à :Navigation, rechercher

Ressources connexes
More Par R.C. Sproul
Index des Auteurs
More À Propos de Prière
Index des Thèmes
Ressource de la Semaine
Abonnez-vous pour recevoir des ressources par courriel ou par RSS RSS.

À propos de cette traduction
English: If God Is Sovereign, Why Pray? (pt. 5)

© Ligonier Ministries

Partager cette
Notre Mission
Cette traduction est publiée par Evangile Translations, un ministère en ligne qui existe pour rendre les livres et articles centrés sur l'Évangile disponibles gratuitement dans tous les pays et toutes les langues.

En Savoir Plus (English).
Comment vous pouvez aider.
Si vous maîtrisez bien l’anglais en plus de votre langue maternelle, vous pouvez nous aider en réalisant bénévolement la traduction de textes originaux.

En Savoir Plus (English).

Par R.C. Sproul À Propos de Prière
Le chapitre 0 du livre Si Dieu est souverain, pourquoi prier partie 5

Traduction par Dominique MacNeill

Review Vous pouvez nous aider à améliorer par l'examen de l'exactitude de cette traduction. En Savoir Plus (English).



Maintenir les promesses dans leur contexte

Ici, il me faut lancer un avertissement. De nos jours, de nombreuses personnes ont redécouvert la puissance de la prière. C’est une bonne chose; il n’y a rien de plus exaltant dans la vie chrétienne que de prier spécifiquement pour exprimer un désir, faire une demande ou une pétition à Dieu et de Le voir répondre à cette demande spécifiquement et clairement. C’est bien de recevoir les choses pour lesquelles on a prié, mais l’avantage supplémentaire, c’est que nous obtenons l’assurance que Dieu entend nos prières et y répond. Cependant, certaines personnes pousse cela à l’extrême et en concluent que la prière est une sorte de baguette magique, que si nous prions en émettant le bruit correct, de la bonne manière, avec les phrases correctes, et la juste position, Dieu est obligé de répondre. L’idée semble être que nous avons la capacité de contraindre Dieu Tout Puissant à faire tout ce que nous voulons qu’Il fasse pour nous, mais Dieu n’est pas un groom céleste de service à chaque fois que nous poussons le bouton, attendant simplement de nous servir chacune de nos demandes. Peut-être répondrez-vous que la Bible semble dire que Dieu veut nous donner pratiquement tout ce que nous demandons. Vous noterez peut-être que Jésus a dit, « Demandez, et l'on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l'on vous ouvrira. » (Mt. 7:7). Vous vous rappellerez peut-être que Jésus a dit, « Tout ce que vous demanderez avec foi par la prière, vous le recevrez.” (Mt. 21:22). Peut-être noterez-vous également qu’il a dit,  « Je vous dis encore que, si deux d'entre vous s'accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. » (Mt. 18:19). Nous devons faire très attention à la façon dont nous manipulons ces versets, nous devons prendre soin de les interpréter dans leur contexte. Pensez-y - un grand nombre de personnes aimeraient voir une cure pour le cancer. Je suis sûr de pouvoir trouver au moins deux personnes qui seraient d’accord avec moi à ce sujet, alors, si deux ou trois d’entre nous nous réunissions et convenions qu’une cure pour le cancer serait une bonne chose, puis que nous priions à ce sujet, Dieu serait-il obligé de répondre ?

Jésus a dit clairement, « Si deux d’entre vous convenez sur terre de toute chose...elle sera accordée », mais Il a fait cette déclaration dans le contexte d’une vaste quantité d’informations sur une prière authentique qu’il avait déjà donnée à ses disciples. Nous ne pouvons pas simplement nous pencher sur un texte et choisir un verset sans examiner toutes les qualifications que notre Seigneur a données dans Son enseignement complet sur la prière. Faire ainsi consiste à risquer d’aboutir avec une vision magique de la question. L’une des raisons pour lesquelles la superstition et les pratiques impies nous attirent, c’est que nous sommes des créatures du temps. En conséquence de ce fait, nous sommes anxieux. Nous ne savons pas ce que demain nous apportera. Quand j’étais enfant, ma première prière c’était: « Maintenant que je m’allonge pour trouver le sommeil. Je prie que le Seigneur sur mon âme veille. Si je mourrais avant mon réveil, je prie que le Seigneur mon âme recueille.[1] » Cette dernière phrase me faisait toujours peur, la partie sur la mort avant le réveil. Je ne savais pas si j’allais mourir avant de me réveiller. En fait, il n’y a pas eu de grand changement depuis ce temps-là. Je ne sais pas ce que cet après-midi apportera dans ma vie. Je ne sais pas ce que demain, ou la semaine prochaine, ou l’année prochaine m’apporteront, et vous non plus. Nous vivons toujours au bord de l’éternité, comme des créatures finies. Et cela introduit l’anxiété dans nos âmes.

Ne trouvez-vous pas intéressant que la pratique de l’astrologie continue à être l’une des entreprises les plus lucratives aux États-Unis d’Amérique au vingt-et-unième siècle, une époque de grand progrès dans l’éducation, une époque d’explosion du savoir. Je l’ai dit plusieurs fois, je pourrais demander aux étudiants de mon séminaire de nommer les douze tribus d’Israël, et je serais très content s’ils en nommaient huit ou neuf. Mais je pourrais leur demander de nommer les douze signes du zodiaque, et presque chacun d’entre eux, avec suffisamment de temps, pourrait les nommer toutes. Je ne pense pas que cela signifie qu’ils s’intéressent plus à l’astrologie qu’à l’histoire biblique, mais cela suggère que l’astrologie est un phénomène très répandu dans notre culture. Pourquoi ? Parce que nous voulons connaître l’avenir.

Ce n’est pas ce que signifie la Chrétienté. Mon lendemain et vos lendemains sont entre les mains de Dieu. Nous plaçons nos demandes devant Lui et nous confions nos lendemains à Sa souveraineté. Je me réjouis que mon avenir ne soit pas entre les mains des étoiles ou des devins. Plutôt, mon avenir est entre les mains de la volonté du Dieu souverain.


  1. Note du traducteur : Il s’agit d’une prière que l’on enseigne aux petits enfants anglophones « Now I lay me down to sleep. I pray the Lord my soul to keep. If I should die before I wake, I pray the Lord my soul to take »